* *
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?
18 octobre 2017, 07:17:00 pm

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Shoutbox

Dernier 5 Interventions :

jacquesloyal

12 novembre 2007, 05:03:07 pm
Etre loyal et ne pas mentir

Montrer les 50 derniers

Auteur Sujet: Hétérodynage. Grandes conséquences d'une petite ignorance technologique.  (Lu 753 fois)

JacquesL

  • Administrateur
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4 412
Ce fil aurait tout aussi bien pu se trouver en technologie, par son départ, ou en microphysique, par son arrivée. Mais il illustre aussi la morgue opposée aux autres professions. D'où l'intérêt de le traiter en interprofessionnel.

Citation
Hétérodynage.
selon certaines sources, ce terme indique un changement de fréquence dans un récepteur pour lequel la fréquence obtenue est au-delà du spectre du signal initial (porteur de l'information).
Selon d'autres, il indique que la fréquence de l'oscillateur local est supérieure à celle du signal reçu.
Quelle est la bonne version ?

Une recherche sur divers dictionnaires ne permet pas de départager ces deux définitions.
Merci d'avance.


Citation
la première version est la meilleure bien qu'un peu hermétique.
Je ne suis pas sûr que le terme "hétérodynage" soit admis par l'Académie Française!
Dans un changement de fréquence la fréquence de l'oscillateur local peut être au dessus ou au dessous de celle du signal reçu.
On effectue le produit de 2 fréquences f1 et f2 ce qui donne à la sortie un signal de fréquence f1+f2 et un signal de fréquence |f1-f2|;un filtrage permet d'éliminer l'un des deux(en général c'est f1+f2)


Citation
Je viens de relire ma demande, et j'ai commis une petite erreur : le terme dont je cherchais la définition est (récepteur) superhétérodyne.
Le préfixe "super" est très important.


Citation
En fait, sachant que la fréquence d'une porteuse fp peut (radio) aller de 100 kHz à 100 MHz, il est difficile d'obtenir un filtre passe-bande, chargé de récupérer les fréquences de fp - fM à fp + fM, si fp est la fréquence de la porteuse et fM la fréquence centrale du signal modulant, qui réponde correctement dans un tel domaine de valeurs possibles pour les fréquences de la porteuse !

Comme ce filtre passe-bande est plus facile à réaliser en basse fréquence qu'à haute fréquence, on procède à un changement de fréquence avant de démoduler.
La porteuse fp, modulée en amplitude, est multipliée par le signal provenant du récepteur local qui oscille à une fréquence f0 ajustable, dans des bandes de fréquences fixées différemment s'il s'agit d'un Tuner Radio ou d'une TV.
On obtient alors des signaux de fréquence fp - f0 et fp + f0.
On sélectionne uniquement la fréquence fp - f0 qui est très inférieure à celle de fp ; on appelle fréquence intermédiaire fi = fp - f0 cette fréquence retenue.
Le filtre passe bande est centré sur la valeur de fi qui est fixe par construction du filtre.
Pour recevoir la porteuse fp modulée (parmi toutes celles reçues par l'antenne), il suffit de modifier la valeur de f0 pour arriver à faire cadrer fi = fp - f0 sur le maximum du filtre passe-bande lequel travaille donc toujours dans la même bande !
Astucieux, non ? C'est ce qu'on appelle la détection superhétérodyne.


Citation
Pour compléter :
*le superhétérodyne a été inventé par Lucien Lévy en 1916 lors de ses travaux pour l'émetteur de télégraphie de la tour Eiffel
*un des inconvénients du procédé est le risque de réception de fréquences non désirées:
->fréquence image:si on reçoit fp1=fo+fi on reçoit aussi fp2=fo-fi
j'ai un convertisseur VHF 145/25MHz qui est brouillé par la bande FM:
145-120=25 et 120-95=25 !
->mélange avec les harmoniques de l'oscillateur local: les fréquences
fp=n*fo-fi ou n*fo+fi peuvent être reçues
*On utilise actuellement des récepteurs à double ou triple changement de fréquence;dans ce cas les fréquences intermédiaires doivent être choisies soigneusement pour limiter le problème précédent.

Il serait juste d'ajouter que c'est le mécanisme proposé par Erwin Schrödinger en 1926 pour donner la fréquence d'émission des photons par les atomes ou molécules quand ils se désexcitent.

Le guignon : entre le début de ses travaux fin 1925 à partir de la thèse de Louis de Broglie et le moment où il a publié, il a provisoirement abandonné le cadre relativiste de Broglie. Quelques conséquences désastreuses :
* Plus aucune origine des énergies, qui deviennent arbitraires,
* donc plus aucune fréquence n'est définie ni intrinsèque.
* La fréquence du photon demeure la différence exacte entre deux fréquences fictives et arbitraire, tout en demeurant la différence exacte entre deux fréquences intrinsèques qui ont disparu de la mémoire collective de la communauté scientifique.
* Alors que seul le cadre relativiste faisait figurer les masses au carré et les énergies au carré, le retour au cadre newtonien élimine les masses négatives, les fréquences négatives, et le énergies négatives. L'équivalence théorique entre l'émission d'un photon et sa réception est donc perdue, et penser les ondes avancées devient impossible jusqu'en 1938, et il ne fallut pas moins que P.A.M. Dirac pour transgresser l'interdit.

Depuis 1926, l'information de base est perdue. Disons qu'elle fut retrouvée en 1986 par un très très long détour.
http://www.deonto-ethics.org/quantic/index.php?title=Interpr%C3%A9tation_transactionnelle
_________________

« Modifié: 07 juillet 2012, 01:21:41 pm par JacquesL »

JacquesL

  • Administrateur
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4 412
Les électroniciens ont du mal à comprendre le sujet :
Citation
un récepteur hétérodyne fonctionne en supradyne si l'oscillateur local est
de fréquence supérieure à celle à recevoir.
Il est infradyne dans le cas contraire.

Tout à fait exact, merci.
Mais depuis plusieurs années, plus personne n'est là pour poser la première question posée en citation. Sinon le suivi ne serait pas en physique, et le préambule ne parlerait pas de relations interprofessionnelles.

Le sujet du fil est la *non percolation* d'une connaissance banale dans une profession, vers une autre profession où cette connaissance, même appauvrie, eût dû jouer un rôle vital. Le mépris interprofessionnel, et le complexe de supériorité, c'est hélas ainsi, avec de grandes conséquences, des coûts généralisés injustifiables...

Autre exemple historique de mépris particulièrement coûteux en vies humaines :
Les maquettes au Musée de la Marine et au CNAM en font foi, et les peintures de Louis Garneray aussi : Fin 18e siècle, au temps des guerres de la Révolution et de Napoléon, on livrait toujours frégates et vaisseaux avec des civadières, toujours ferlées, qu'on ne déferlait jamais. Civadière ou mangeoire : une voile carrée, sous une vergue donc, suspendue au beaupré.
Depuis environ 1720, les marins n'utilisaient plus les civadières, contre-civadières, ni encore moins perroquets de beaupré (qu'on ne leur livrait heureusement plus) : ils utilisaient enfin des focs, suspendus à l'étai. Un foc se règle avec une seule écoute ; une voile carrée par quatre bras, à brasser simultanément. Une voile carrée, surtout à l'avant comme voile d'évolution, peut masquer, projetant les gabiers à la mer. Les civadières ont ainsi mangé nombre de marins, sans compter le nombre de navires qui à cause d'elles ont manqué à virer, et sont allés se vomir à la côte.
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/1/17/Invincible_Armada.jpg

Or, ça a été inventé où et quand, les focs ?
Environ 1550 sur eaux intérieures néerlandaises, sur les sloeps, à l'époque avec dérives latérales. Extension ultérieure à la mer avec des bezaanjacht et des chebecs barbaresques.

Donc environ 170 ans de retard criminel dans les grands chantiers navals du roy...

C'est comme cela, le mépris interprofessionnel et le complexe de supériorité...
« Modifié: 12 juillet 2012, 10:10:09 pm par JacquesL »

 

Recent

Membres
  • Total des membres: 82
  • Dernier: Dobby
Stats
  • Total des messages: 4895
  • Total des sujets: 2244
  • En ligne aujourd'hui: 2
  • Record de connexion total: 23
  • (18 juin 2011, 01:15:06 pm)
Membres en ligne
Membres: 0
Invités: 3
Total: 3