* *
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?
14 décembre 2017, 10:54:02 am

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Shoutbox

Dernier 5 Interventions :

jacquesloyal

12 novembre 2007, 05:03:07 pm
Etre loyal et ne pas mentir

Montrer les 50 derniers

Auteur Sujet: Remédier aux insuffisances du "tarp" Quechua.  (Lu 1872 fois)

JacquesL

  • Administrateur
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4 415
Remédier aux insuffisances du "tarp" Quechua.
« le: 05 juin 2012, 05:02:22 pm »
Voici les 8e et 9e ancrages du tarp D4 : les milieux des côtés longs, par trop abandonnés d'origine aux fantaisies du vent. Il reste à re-siliconer ces nouveaux points faibles.

C'était pourtant simple à voir, simple à réaliser, mais des fois...



Il ne serai pas idiot de prévoir d'autres points d'ancrages, pour pouvoir transformer le tarp en cornet, mieux résistant au vent.
Genre :
« Modifié: 09 avril 2016, 09:06:05 pm par JacquesL »

JacquesL

  • Administrateur
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4 415
Améliorations au tarp D4 de 3 m x 3 m.
« Réponse #1 le: 08 avril 2016, 09:04:56 pm »
Améliorations au tarp D4 de 3 m x 3 m.

En ce temps là, D4 les bradait sur le Net à 9 € pièce. J'en ai donc acheté deux, mais au moment de la sortie à l'île Crémieu, un seul était siliconé. L'autre était resté stocké inutilisé. Il n'a été siliconé qu'en fin d'automne 2015.
Environ quatre jours de travaux de coupe et couture pour le compléter. L'idée était d'améliorer les deux usages : au sol et sur hamac.
Dans du tissu à parachutes, couleur bronze, 43 g/m² (glissant et calandré, peu perméable à l'air), découpé quatre triangles quasi-rectangles de 150 x 70 environ, la hauteur à 100 cm côté externe, 50 cm côté faîtière. Ça peut faire casquette quand le montage est en A, ou en cornet Oli_v_ier. Les chutes font deux triangles isocèles de 140 x 50 cm environ, qui ont servi à mieux brider les côtés contre vent et rentrées de pluies. 130 g de nouveau tissu. Plus les boucles de sangles pour amarrer ces six nouvelles pointes, respectivement 3,50 m et 1,90 m.
Longueur finale à plat : environ 4,10 m, en pointes de triangles.

Essai par fort vent (20 km/h, rafales à 40 km/h) et grains.

Le triangle médian.


Demi casquette et triangle médian :



Depuis le hamac, la casquette Sud :

Le Hamac est un Fostex.

Depuis le hamac, la casquette Nord :


Le centrage longitudinal tarp-hamac se révèle critique et pas facile à bien régler. Un trou est détecté, côté "a" de Quechua.
Le temps de montage est élevé, trop élevé, les cordons sont trop longs - rédhibitoire par ce fort vent.

Toile, cordons et tendeurs seulement : 1037 g.
Complet avec son sac et ses sardines : 1400 g.
Les sardines sont assez généreuses : 6 cornières acier de 23 cm, 43 g chaque.
2 cornières alu de 17 cm (15 g chaque), 4 fiches alu de 15 cm (9 g chaque). 333 g le sac de sardines.
Dans ce sol de prairie ferme et mince sur remblais, les cornières sont bien trop grandes. Un montage au sol impose que les six boucles latérales ne reçoivent que des sardines aiguilles. Inventaire donc à modifier ; ce seront de minces crochets de titane.

On peut s'interroger sur le bilan de poids, sachant que pour l'usage il faut ajouter le hamac et ses suspentes et/ou un tapis de sol qui peut descendre à 245 g + 4 petites sardines (290 g environ).
Quand on peut disposer d'un sol convenable à une tente, la petite Rocktrail modifée, l'abri ID2 + tente intérieure suédoise de 1970 culminent chacun à 1500 g. La Rocktrail ne convient bien qu'à un solitaire, la suédoise no-name ne convient qu'à des équipiers de taille limitée : 195 cm de long. Son tapis de sol arachnéen demande un sous-tapis de sol --> 290 g de plus.
Il n'y a de forte descente en poids qu'avec l'ID2 seul sans tente intérieure, et avec un tapis limité, minimaliste.

La polyvalence a très clairement un poids. J'ai connu plusieurs cas où seul le hamac pouvait convenir et permettre le repos : sol impossible, pluie battante.

Après siliconage des six triangles en tissu à parachute, la surprise est qu'ils sont devenu presque transparents. Leur résistance à la pluie est en tout cas transfigurée.
« Modifié: 17 septembre 2017, 06:37:02 pm par JacquesL »

JacquesL

  • Administrateur
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4 415
Tous les noeuds du "tarp" Quechua sont fautifs et dangereux.
« Réponse #2 le: 14 avril 2016, 06:14:14 pm »
Je ne m'en suis aperçu que lors de l'examen en plein soleil pour réparer le trou observé lors de l'essai en plein vent, vendredi dernier :
Aucun noeud de cordon sur ces tarps Décathlon n'est correct. Ce ne sont que des demi-noeuds coulants, qui ont vite fait d'amorcer la déchirure de la mini-sangle. Toutes les déchirures possibles sont déjà amorcées après un seul usage ou un seul essai.
Quand je pense que sur tous les brins que j'avais ajoutés, j'avais pris la peine de faire des noeuds de chaise doubles, pour ne pas cisailler !
Visiblement personne à l'atelier en Chine n'avait pensé durabilité, ni n'a accordé aux ouvrières le temps ni la formation pour faire des noeuds de chaise, les seuls acceptables.

Remède : déposer tous ces cordons d'origine. Couper puis coudre une seconde sangle en renfort, doublant la petite sangle d'origine. C'est plus délicat pour le second tarp en face des yeux de faîtière, en raison du recouvrement des triangles de casquettes. En réglant la tension soigneusement en accord. Reposer les cordons, et cette fois avec des noeuds de chaise, tous assurés d'un demi-noeud sur le garant.

Vraiment dommage cette négligence !

Au bout de la manip de renforcement des six points, et avec des sardines minimalistes : 4 fils ronds en aluminium, 4 fils plus forts hexagonaux en aluminium aussi, le premier tarp, celui qui n'a aucun agrandissement, pèse 950 g.

Free Soldier a joué le coup bien plus finement : aucun noeud n'était fait. En revanche les anneaux de sangle sont incomparablement plus costauds. Le matelotage indispensable m'a pris deux heures, mais au moins c'est correctement fait du premier coup. Tiens ? Je n'ai fait que des noeuds de chaise simples !

Bon, voilà qui est corrigé : noeuds de chaise doubles partout.
« Modifié: 18 avril 2016, 12:36:41 pm par JacquesL »

JacquesL

  • Administrateur
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4 415
Re : Remédier aux insuffisances du "tarp" Quechua.
« Réponse #3 le: 21 juin 2016, 01:22:20 am »
Poids final, sac, tissus et cordons 1085 g sans sardines. Les nylons à parachute sont maintenant siliconés et impers.

JacquesL

  • Administrateur
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4 415
Un "tarp" léger 4 m x 3 m.
« Réponse #4 le: 17 septembre 2017, 07:33:03 pm »
Théoriquement, à présent que je sais le faire puisque je l'ai réalisé sur le "tarp" Décathlon, les quatre triangles avant et arrière qui savent fermer une abside, je saurais le refaire pour une bâche plus légère, due à 3F, achetée direct en Chine, de 3 m x 3 m. Oui, mais les quatre jours de travail nécessaires, je n'ai pas trouvé le temps. Et j'ai longuement hésité sur la géométrie convenable.

Aussi quand est arrivé un prix à 45 € pour le même style de bâche en silnylon ultra-léger et ripstop, en 4 m x 3 m, je n'ai guère hésité. Là les suspentes du hamac sont bien abritées de la pluie. Au sol, avec deux boucles de sangle sur la faîtière à un mètre du bord, on peut décider que ce sont là les deux points hauts, et plaquer au sol les extrémités.

De mémoire, puisque je n'ai plus les pesées sous les yeux, les six cordons livrés, en paracord forte et rouge, de 4 m, pèsent 144 g.
La toile et le sac seul 788 g. Total avec cordons 933 g.

Encore inutilisable sans matelotage, qui prend plusieurs heures :
Couper par le milieu deux des cordons livrés --> 4 cordons de 2 m, pour les quatre coins. Compléter en tendeurs alu.
Les quatre cordons laissés à 4 m vont sur la faîtière, deux en extrémités, deux à 1 m du bord.
Quatre paracord de la même classe 550 lb mais brunes et "bon marché", vont aux extrémités, coupés à longueur 3 m.
Six paracords fines brunes de 3 mm vont sur sur les côtés bas du A, en longueur 2 m.
En tout 12 tendeurs de plus, outre les 6 livrés d'origine.
Tous les noeuds sur sangles sont des noeuds de chaise doubles. Dix-huit en tout.

Ajouter 16 sardines : 165 g. Six en cornière alu de 165 mm, à longue pointe, dix sardines fil en titane.
Il en manque deux pour usage au sol, c'est un pari sur les conditions locales. Souvent on peut tailler des petites branches, ou s'accrocher à un végétal.
Total prêt à servir sur sol dur : 1 111 g.
Sur neige ou sol d'aiguilles de pins sans tenue, dispositif d'ancrage à revoir.
Sous cette réserve, c'est une solution polyvalente, sol ou hamac.


Rappel : bâche de 3 m x 3 m, même marque 3 F. Cordons d'origine moins démesurés et plus fins, gréement par mes soins moins riche, seulement 10 sardines fil titane, 792 g. Bien moindre polyvalence en l'état. Devoir compléter l'abri par un poncho pour usage sur hamac, tant que les triangles d'abside n'y sont.
« Modifié: 17 septembre 2017, 08:07:14 pm par JacquesL »

JacquesL

  • Administrateur
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4 415
Tarp-absides léger 3F
« Réponse #5 le: 22 novembre 2017, 10:57:15 pm »
Critique et avenir.
Les triangles rectangles d'extrémité déjà présentés en photos sont nettement trop courts. La bonne solution pour usage au sol aussi bien qu'en hamac venté est des triangles équilatéraux, de 150 cm de côté. Ça tombe bien : le premier tissu à parachutes reçu fait exactement 130 cm de large, soit la hauteur de ce triangle équilatéral. Aire à peine inférieure à 1 m², poids de tissu de l'ordre 40 à 41 g par triangle.
Après couture des ourlets, dont les deux extérieurs sont autour d'un ruban gros-grain, le poids monte à 103 g, pour l'ensemble des deux premiers triangles coupés et cousus. On finira vers 205 g à 210 g pour les quatre.

Hésitations : oui mais monter sur quel tarp de 3 m de large ? En priorité sur un qui soit simplifié au point d'être défaillant en points d'ancrage.
Continuer en tissu à parachutes, perméable à l'air ? Je peux hésiter du fait de la grande difficulté à couper droit un tissu aussi fuyant, non calandré.

Résultat sur le tarp léger de 3m x 3m, 3Fgear déjà cité plusieurs fois.
Montage au sol sur deux cannes, à la longueur 120 cm, ce qui donne deux triangles rectangles 3, 4, 5, soit une emprise au sol de deux fois 90 cm = 180 cm :





Poids final 1003 g avec 16 sardines dont 6 fortes, et deux cordons longs d'origine, mais non encore affectés.





Il apparaît que le croisement pourrait être excessif, et que des lignes pour ancrer plus loin dans l'axe sont envisageables. Diagnostic qui sera confirmé et amplifié en montage suspendu sur hamac.







Oups ! J'ai monté la toile à l'envers !











Conclusions immédiates :
Oui, 3 m de tarp, c'est un peu juste pour abriter un hamac de la pluie.
Oui, il faut ajouter des lignes au bout des triangles d'absides. Reste à déterminer la longueur judicieuse.


Deux heures de matelotage plus tard :
Quatre estropes doubles ont été frappées en bout des triangles d'absides. Longueur totale au départ de chaque : 180 cm. A utiliser en double sur hamac, ou en quadruple au sol.
Huit nouvelles lignes de tendeurs sont en place sur les points à quart de côté. Les quatres latérales à partir des deux brins délaissés, après coupure en deux. Les quatre frontales à partir de ligne neuve de 3 mm couleur brun fauve, 2,10 m.
Six tendeurs métalliques de tension ont été ajoutés.
Quatre nouvelles sardines en alu doré ajoutent 38 g de métal de plus. Elles aussi ne conviennent qu'en sol de prairie compact. A présent 20 sardines.

Masse finale : 1081 g. Tous vents, mais sous réserve que les sols soient compacts.

En usage au sol, ajouter un tapis de sol, au minimum (120 x 195 cm) 185 g + 4 sardines 24 g : 210 g environ.
« Modifié: 27 novembre 2017, 01:09:46 am par JacquesL »

 

Recent

Membres
  • Total des membres: 82
  • Dernier: Dobby
Stats
  • Total des messages: 4899
  • Total des sujets: 2247
  • En ligne aujourd'hui: 5
  • Record de connexion total: 23
  • (18 juin 2011, 01:15:06 pm)
Membres en ligne
Membres: 0
Invités: 1
Total: 1