* *
Bienvenue, Invité. Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?
19 octobre 2017, 12:53:07 am

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session

Shoutbox

Dernier 5 Interventions :

jacquesloyal

12 novembre 2007, 05:03:07 pm
Etre loyal et ne pas mentir

Montrer les 50 derniers

Auteur Sujet: Trappes et contre-trappes, découpes dans les vaigrages.  (Lu 503 fois)

JacquesL

  • Administrateur
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4 412
L'idée est d'injecter un mètre-cube de mousse polyuréthane entre vaigrage et coque, plus des compléments dans les hauts de coffres de cockpit latéraux, plus un complément dans l'espace arrière axial, autour de la jaumière.

Donc découper des trous dans le vaigrage, et d'abord dans les couchettes, à refermer par des trappes en ABS, en polypropylène pour les plus petites.
On en profitera pour poser les pontets à sangles, qui amarreront les toiles de roulis. Un espace ne sera jamais rempli de mousse : à bâbord pour le réchaud et l'évier.

Après découpe du premier grand trou pour grande trappe, je m'alarme de l'affaiblissement, de la grosse perte de rigidité, comme de résilience en cas d'abordage d'une épave à fleur d'eau.
Première idée : six tronçons de cornière alu à titre de contreplaque.
Problème : manip longue et difficile pour présenter ces six tronçons à l'aveuglette, tandis que le temps de vie en pot de la résine époxy se consume à grande vitesse. Et ce renfort en rigidité n'est pas vraiment suffisant.

Après discussion sur Usenet, il ressort qu'il faut solidariser ces tronçons trois par trois. Mais comment ?
La solution est hélas ouvrageuse : usiner quatre goussets par contre-trappe, les coller à l'époxy, puis plier quatre bandes de plat d'aluminium à 120°, et les lier aux cornières par rivets.

Voilà qui est fait pour une grande trappe :
Ici les goussets sont en acier, et leur usinage a été fastidieux. Cette solution ne sera pas reprise pour les trappes moyennes et sub-moyennes : la vie est trop brève. Les gousset suivants seront en plat d'alu, autrement plus rapide à scier et à usiner.

Collage époxy :



Gousset collé et ébavuré :



Les deux demi-contre-plaques ont été désassemblées de la trappe :



Détail :


Le temps de travail est démesuré.

Et la 2e contreplaque est terminée à son tour :



« Modifié: 27 mai 2017, 09:54:46 pm par JacquesL »

JacquesL

  • Administrateur
  • Membre Héroïque
  • *****
  • Messages: 4 412
Re : Trappes et contre-trappes, découpes dans les vaigrages.
« Réponse #1 le: 07 juin 2017, 04:20:06 pm »
Avec le blister suivant de colle époxy, les ennuis ont commencé : cette colle dans ce lot là prend beaucoup plus vite, devient cassante, et n'adhère pas ou trop peu sur le métal. Aussi les derniers goussets collés sont tombés quand j'ai percé pour les rivets.
J'ai dû tout reprendre à l'Araldite à prise lente.
L'inventaire comprend deux grandes trappes, quatre trappes moyennes-grandes, aussi en ABS, trois trappes sub-moyennes, et sept petites trappes en polypropylène, qui ne seront probablement pas toutes utilisées.

Suite du chantier pour construire et assembler les contre-plaques de trappes:





Quatre goussets mobilisent huit serres-joints pour vingt-quatre heures.



J'espère que cette fois les collages tiendront !

 

Recent

Membres
  • Total des membres: 82
  • Dernier: Dobby
Stats
  • Total des messages: 4895
  • Total des sujets: 2244
  • En ligne aujourd'hui: 2
  • Record de connexion total: 23
  • (18 juin 2011, 01:15:06 pm)
Membres en ligne
Membres: 0
Invités: 1
Total: 1